Effacer les traces de vos activités sur Internet

L’Internet est une source importante de renseignements et le courriel un excellent moyen de communiquer avec votre famille et vos amis. Sachez, toutefois, que toute personne qui a accès à votre ordinateur pourra voir les sites que vous avez consultés ou lire vos courriels.

Il est possible de prendre des mesures pour que vos activités en ligne soient difficiles à retracer. Vous trouverez plus loin une série de questions et de réponses sur certaines des mesures que vous pouvez prendre pour dissimuler vos activités en ligne.

Si votre agresseur s’y connaît en d’informatique, il serait plus sécuritaire pour vous de vous servir d’un ordinateur à l’extérieur de la maison, p. ex. chez un ami, à la bibliothèque, à l’école ou dans un cybercafé.

Questions et réponses sur la sécurité Internet

1. Est-il réellement possible de retracer mes activités sur Internet? Par exemple, mon agresseur pourrait-il déterminer les sites que j’ai visités?

Oui, il y a plusieurs façons pour une personne de retracer les sites Web que vous avez consultés.

Les ordinateurs ont une mémoire cache. Elle enregistre automatiquement les sites Web consultés et les graphiques qui s’y trouvent. Toute personne qui consulte la mémoire cache de votre ordinateur pourra ainsi voir les sites que vous avez récemment consultés.

De plus, la majorité des navigateurs comme Internet Explorer et Netscape gardent une liste des sites Web récemment consultés et de leurs liens dans un fichier intitulé Historique. Vous pouvez consulter votre propre historique en cliquant sur le bouton Historique sur la barre de navigation.

Il est possible de supprimer la mémoire cache et l’historique pour que votre ordinateur ne garde pas en mémoire une liste des sites Web que vous avez consultés. Mais vous devriez supprimer ce genre de données avec beaucoup de prudence.

Si votre agresseur se sent à l’aise avec les ordinateurs et remarque que vous avez vidé la mémoire cache et supprimé l’historique (y compris la liste des sites qu’il a lui-même consultés), cela pourrait éveiller ses soupçons ou le mettre en colère. S’il vous est possible de le faire, servez-vous d’un ordinateur à l’extérieur de la maison auquel l’agresseur n’a pas accès.

2. je ne suis pas certaine du navigateur que j’utilise. Comment puis-je le déterminer?

La majorité des gens se servent d’Internet Explorer, de Netscape ou d’AOL. Si vous n’êtes pas certaine de celui qui est installé sur votre ordinateur, vous pouvez habituellement le déterminer en cliquant sur le bouton AIDE (HELP) situé en haut de votre écran et en choisissant la dernière option du menu (utilisez les flèches pour défiler vers le bas). Cela devrait vous permettre de déterminer le type de navigateur que vous utilisez et le numéro de version. Les concepteurs de logiciels lancent régulièrement de nouvelles versions des navigateurs auxquelles ils ont apporté des modifications ou ajouté de nouvelles fonctionnalités. Plus le numéro de version est élevé, plus la version du navigateur sur votre ordinateur est récente.

3. Je sais que les sites Web recueillent parfois des renseignements sur les personnes qui les consultent. Devrais-je m’en inquiéter??

Les sites Web peuvent suivre les activités des visiteurs pour diverses raisons. Pour ce faire, ils utilisent parfois de petits fichiers qu’on appelle fichiers témoins pour enregistrer des renseignements sur votre ordinateur. Si un site « se souvient » de vous lorsque vous le consultez de nouveau en affichant votre prénom (que vous aurez entré lors de votre première visite), c’est parce qu’il a enregistré un fichier témoin sur votre ordinateur. S’il y a des fichiers témoins sur votre ordinateur, votre agresseur pourrait être en mesure de déterminer les sites que vous avez consultés.

Vous pouvez configurer votre navigateur pour qu’il vous avise avant qu’un ficher témoin ne soit enregistré sur votre disque dur vous donnant ainsi l’occasion de décider de l’accepter ou de le refuser. Vous pouvez également configurer le navigateur pour ne jamais enregistrer de fichiers témoins.

REMARQUE : Certains sites Web exigent la présence de fichiers témoins pour bien fonctionner, notamment ceux qui utilisent des formulaires à remplir ou des fenêtres de connexion.

4. Je m’inquiète du fait que mon agresseur puisse lire mes courriels. Que puis-je faire?

Si vous vous servez d’un programme de messagerie électronique comme Outlook et que votre agresseur a accès à votre ordinateur, il pourra effectivement lire vos courriels.

Effacez les courriels délicats que vous envoyez et recevez. Souvenez-vous de cette deuxième étape : après avoir effacé le message, allez à « Deleted Mail (Dossiers supprimés) », surlignez le message à éliminer et supprimez-le de nouveau. (Sachez, toutefois, que le message pourrait encore se trouver quelque part sur votre ordinateur et qu’un technicien formé pourrait être en mesure de le retrouver.)

Si le fait que l’agresseur puisse voir vos courriels sur votre ordinateur personnel vous inquiète, créez un compte de messagerie électronique gratuit auquel vous pour accéder sur Internet. Si vous ouvrez un compte sur Yahoo ou Hotmail, vos courriels seront conservés sur leurs serveurs plutôt que sur votre ordinateur.

Pour protéger votre compte de messagerie électronique, choisissez un mot de passe que vous pourrez vous rappeler, mais qu’une autre personne aura du mal à deviner. N’écrivez pas votre mot de passe sur un support papier; vous pourriez toutefois noter un indice pour vous aider à vous en souvenir.

5. Que puis-je faire pour protéger les renseignements sur les gens ou les organismes auxquels j’envoie des courriels ou qui m’en envoient?

Outlook Express et Outlook sont des programmes de messagerie électronique couramment utilisés. Ils placent les courriels des personnes à qui vous avez répondu dans le carnet d’adresses. Vous pouvez toutefois désactiver cette fonction.

Dans Outlook:

  • Cliquez sur « Tools (Outils) »
  • Cliquez sur « Options » et sélectionnez « Envoyer (Send) à partir de la barre de menu.
  • Décochez la case « Mettre automatiquement les personnes auxquelles je réponds dans mon carnet d’adresses (Automatically put people I reply to in my Address Book) ».

6. J’ai entendu dire que la messagerie instantanée est un moyen rapide d’envoyer et de recevoir des messages. Présente-t-elle plus de risques que l’envoi et la réception de courriels? Est-ce que mon agresseur pourra lire les messages que j’ai envoyés et reçus par messagerie instantanée?

La messagerie instantanée (aussi appelée MI) est un moyen de déterminer si un ami est connecté à l’Internet et, s’il l’est, d’échanger des messages avec lui. De façon générale, c’est une bonne idée de ne pas transmettre de renseignements délicats et confidentiels par MI, puisque ceux-ci pourraient être interceptés et lus.

Si vous utilisez la messagerie instantanée et que votre agresseur a accès à votre ordinateur, soyez prudente et activez les fonctions de protection de la vie privée du logiciel que vous utilisez. Ces fonctions varient légèrement que vous utilisiez MSN Messenger, ICQ ou AOL.

Par exemple, si vous utilisez MSN Messenger, sélectionnez « Options », puis « Messages »; décochez la case « Historique des messages (Message history) ».

Si vous craignez que votre agresseur puisse lire vos messages, assurez-vous que votre ordinateur NE SOIT PAS réglé de sorte à enregistrer automatiquement l’historique de vos messages.

7. Qu’en est-il des groupes de discussion, des forums électroniques et des listes de diffusion? Dois-me m’inquiéter au sujet de la protection de ma vie privée?

Les messages que vous affichez lors d’une séance d’un groupe de discussion ou d’un forum électronique peuvent être lus, copiés et enregistrés par toutes les personnes qui y ont accès. De plus, votre nom, votre courriel et des renseignements sur votre fournisseur de services Internet figurent habituellement dans le message.

La majorité des messages affichés sont archivés dans des fichiers interrogeables. Cela signifie que n’importe qui peut y avoir accès à n’importe quel moment.

Les bulletins d’information électroniques et listes de diffusion permettent d’envoyer des renseignements à une liste d’abonnés. Si vous voulez répondre de manière privée à une personne qui a affiché un message sur une liste de diffusion, assurez-vous d’avoir son adresse électronique personnelle, pas celle du bulletin. Autrement, vous pourriez découvrir que votre message a été envoyé à tous les abonnés de la liste de diffusion.

Pour obtenir plus de renseignements