Statistiques sur la violence conjugale au Canada

Une femme sur quatre a déjà été victime d’une agression au cours de sa vie.

Une victime de violence conjugale sur cinq a été agressée pendant la grossesse.

Au moins un million d’enfants ont été témoins d’actes de violence perpétrés contre leur mère.

Chaque minute, une femme ou un enfant est victime de violence.

Chaque année en Ontario, depuis 1975, quelque 25 femmes sont victimes d’homicide conjugal.

Onze pour cent des femmes en Ontario ont signalé avoir fait l’objet de harcèlement criminel entre 1999 et 2004.

Cinquante-trois pour cent des femmes qui ont quitté une relation abusive ont été admises dans un refuge avec leurs enfants et 65 % de ces enfants étaient âgés de moins de 10 ans.

Moins de 10 % des cas d’agression sexuelle sont rapportés à la police.

Statistiques sur la région de Niagara

Femmes – Depuis 1977, 18 décès dans la région de Niagara étaient attribuables à la violence conjugale.

Quatre enfants ont été privés de leur mère.

En 2011, les coûts économiques associés à la violence conjugale dans la région de Niagara pour les soins médicaux, les frais juridiques et les pertes en productivité ont été évalués à 95 millions de dollars.

Vingt pour cent des cas pris en charge par les Services à la famille et à l’enfance l’ont été parce qu’un enfant avait été témoin de violence à la maison.

On estime à 5,2 millions de dollars les coûts en services sociaux attribuables à la violence conjugale.

Les services policiers de la région de Niagara consacrent en moyenne 14 heures par jour à répondre à des incidents de violence conjugale dans la région.

En 2010, la police a répondu à 6 996 incidents de violence conjugale (attribuables uniquement à un partenaire intime). Des accusations ont été portées ou des mandats demandés dans 893 cas.